« Une culture de respect des droits de la personne commence avec les enfants et se propage ensuite. Le point de vue des jeunes est très important – et les jeunes ont leurs propres manières de communiquer. »

John Packer, directeur

Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne, Université d’Ottawa

« C’est difficile pour nos jeunes de donner leur avis quand ils n’ont pas le soutien des institutions et de la société. Il faut informer nos jeunes pour qu’ils connaissent leurs droits et soient en mesure de les revendiquer. »

Omar Siddiqui, président

Canadian Muslim Leadership Institute

« Nous pouvons donner aux jeunes les moyens d’être des ambassadeurs des droits de la personne dans leur propre communauté. »

Abram Benedict, grand chef 

Mohawk Council of Akwesasne